L’harmonisation de l’enseignement supérieur africain, de l’assurance qualité et de l’accréditation (HAQAA) est une initiative qui a été mise en place pour soutenir le développement d’un système harmonisé d’assurance de la qualité et d’accréditation au niveau institutionnel, national, régional et panafricain. Elle est financée par la Commission de l’Union européenne, dans le cadre du partenariat stratégique Afrique-UE. La première phase (HAQAA1) a été réalisée entre 2016 à 2018. La phase 2 (2019-2022) vise à tirer parti des résultats de HAQAA1, à les améliorer et à les promouvoir.

OBJECTIF GÉNÉRAL

Améliorer la qualité et l’harmonisation de l’enseignement supérieur africain et soutenir l’employabilité et la mobilité des étudiants à travers le continent.

DES OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  • Renforcement de la culture de l’assurance qualité dans les établissements d’enseignement supérieur 
  • Renforcement des capacités des agences d’assurance qualité à mettre en œuvre les normes et lignes directrices africaines pour l’assurance qualité (ASG-QA) et amélioration de  la coordination interrégionale
  • Renforcement des capacités de l’UA dans la mise en œuvre du cadre panafricain d’assurance qualité et d’accréditation (PAQAF)

CONTEXTE POLITIQUE

Qu’est-ce que le cadre panafricain d’assurance qualité et d’accréditation (PAQAF) ?

Les HAQAA1 et 2 visent à soutenir la réalisation du PAQAF, qui est un cadre général approuvé par l’Union africaine pour l’harmonisation de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur en Afrique. Il se compose de plusieurs actions qui ont été développées ou sont en cours d’élaboration, destinées à garantir la qualité de l’enseignement supérieur en Afrique, la reconnaissance de la qualité au-delà des frontières et une compréhension commune des définitions et des normes de qualité.

These action lines and tools comprise:  

1. African Standards and Guidelines for Quality Assurance (ASG‐QA)‐ developed between 2017 and 2018 under the HAQAA1 Initiative.  The ASG‐Q1.Références et lignes directrices africaines pour l’assurance qualité (ASG-QA) – élaborées entre 2017 et 2018 dans le cadre de l’initiative HAQAA1. Les ASG-QA sont publiées dans les quatre langues officielles de l’Union africaine et sont déjà utilisées par de nombreuses agences d’assurance qualité et universités à travers le continent.

2. Cadre continental africain de qualifications (ACQF) – La Commission de l’Union africaine (CUA) s’associe à l’Union européenne, à la GIZ allemande et à la Fondation européenne pour la formation (ETF) pour développer l’ACQF, un produit clé du “Projet sur les compétences pour l’employabilité des jeunes” (SYEP) lancé en juin 2019.

3. Mécanisme africain d’évaluation de la qualité (AQRM) – Un outil institutionnel d’évaluation de la qualité. Le développement du AQRM a été mené par la Commission de l’Union africaine et a été approuvé par l’Union africaine en 2007.

4. Convention d’Addis-Abeba pour la reconnaissance des qualifications – Élaborée avec le soutien de l’UNESCO et en attente de ratification par de nombreux États africains.

5. African Credit Accumulation and Transfer System – A proposal has been made by the TUNING Africa initiative (2018). The African Union intends to have it politically endorsed.5. Système africain d’accumulation et de transfert de crédits – Une proposition a été faite par l’initiative TUNING Afrique (2018). L’Union africaine à l’intention de la faire approuver politiquement.

6. Registre continental des organismes d’assurance de la qualité et des établissements d’enseignement supérieur de qualité assurée – En développement.

Le HAQAA2 apporte les contributions suivantes au PAQAF :

  • Promouvoir davantage l’adoption et l’utilisation de les ASG-QA parmi les organismes et systèmes d’assurance de la qualité (AQA) en Afrique
  • Promouvoir davantage l’adoption et l’utilisation des ASG-QA (partie A) parmi les établissements d’enseignement supérieur (EES), par le biais de formations spécifiques HAQAA, car ils fournissent les références et les lignes directrices importantes pour l’assurance de la qualité, ce qui aiderait également les EES à développer leur culture de la qualité et à mieux se préparer à l’audit et à l’évaluation externes.
  • Créer une cohorte de 175 professionnels de l’AQ formés à travers l’Afrique, à partir de AQ et IES, spécialisés dans l’évaluation des établissements et des systèmes d’enseignement supérieur sur la base des normes et des lignes directives du continent africain.  
  • Promouvoir et évaluer d’avantage l’impact du AQRM, conjointement avec le ASG-QA, en tant qu’outil africain pour l’évaluation et l’amélioration de la qualité institutionnelle.
  • Fournir une étude de faisabilité pour l’Agence panafricaine d’assurance qualité et d’accréditation (“Agence continentale”) et aider la CUA à prendre des mesures importantes en vue de sa création.    
  • Soutenir l’UA pour promouvoir les différentes lignes d’action et outils du PAQAF

Qu’est-ce que le CESA ?

CESA est la stratégie continentale d’éducation pour l’Afrique (https://edu-au.org/strategies/cesa), 2016-2015. Elle a été adoptée par le Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine en janvier 2016 pour fournir le cadre de l’après-2015 qui relie l’éducation aux besoins en ressources humaines de l’Agenda 2063 et des ODS, ainsi qu’aux objectifs nationaux de développement.

Cette stratégie continentale correspond au cadre 2016-2025 de l’Agenda 2063 de l’Union africaine, répond à la Position africaine commune (PAC)  sur le programme de développement pour l’après-2015. La CESA a 12 objectifs spécifiques, dont un grand nombre sont axés sur l’enseignement supérieur.

L’ODS fait explicitement référence à “Assurer l’acquisition des connaissances et des compétences requises ainsi que l’amélioration des taux de réussite à tous les niveaux et groupes grâce à des processus d’harmonisation à tous les niveaux pour l’intégration nationale et régionale”, auxquels contribuent le PAQAF et le HAQAA2 .

Afin de mettre en œuvre le CESA de manière collective, les parties prenantes sont invitées à rejoindre 12 “groupes” différents, y compris l’enseignement supérieur. HAQAA2 soutiendra également les pôles CESA liés à l’enseignement supérieur et à l’assurance qualité.